nouschine&sons

23 mars 2015

PRIMAVERA pour BONTON

IMG_5615

IMG_5594

IMG_5570

Vous reconnaissez ces deux petits moustiques?

Que le temps passe vite...partie de foot endiablée, il y a quelques années...

BONTON était déjà de la partie!

Le vert se décline de manière plus grincante cet été, on aime toujours autant!

IMG_3637

IMG_3638

IMG_3689

IMG_3678

COLLECTION ETE DELICIEUSE

BONTON

IMG_3649

IMG_3659

Posté par nouschine à 18:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 mars 2015

Red bulles donnent des ailes

IMG_3593

IMG_3567

IMG_3604

IMG_3559

IMG_3580

Happening de "lancé de baskets" près du skate park? En tous les cas, on a bien rit. Art is everywhere!

J'aime voir mes loups s'élancer et voir leur souplesse qui devient toujours plus aisée, leurs doux visages concentrés. Petit shoot de bonheur.

Et petits en-cas HEMA, idéal pour les sportifs et les creux après musée (raisins secs)

IMG_3561

IMG_3566

IMG_3582

IMG_3571

IMG_3570

Du temps libre que nous offre les vacances, soleil en prime, l'occasion de ces escapades rien que nous trois, parce que leur papa travaille. Ces escapades qui ont un goût particulier, ces escapades qui se font rares parce que mes enfants grandissent et commencent à avoir des horaires bien chargés. Elles sont d'autant plus appréciées et si simples à organiser maintenant, bien que ça ne m'ait jamais arrêté d'en avoir deux à prendre sous le bras, même tout petits. Trop à découvrir...finalement je comprends mieux le "pas dodo, pas dodo" de leurs deux ans. C'est moi qui avait besoin de reprendre mon souffle parfois, eux pas toujours!

Enfin ça bouge toujours autant par ici, mes garçons sont des curieux, demandeurs d'actions, et increvables!!!

Programme du jour: Lausanne: matinée bain de soleil au Bolw de Vidy, marché et quelques emplettes au centre ville, crêpe avec mon frère qui rentre d'Australie et avait 1001 aventures à nous raconter. Fin de journée au Musée de l'Art Brut, dirigé par Sarah Lombardi depuis 2013, la collection permanente d'une richesse inouïe est très bien mise en valeur. Pour préparer le terrain j'avais expliqué que nous allions visiter un musée particulier puisqu'aucun des artistes exposés n'avait reçu de formation, leurs créations leurs avait été dictées. L'occasion d'évoquer la différence, et de s'interresser attentivement au parcours et à la particularité de chacun.

Nous avions parlé de la frise du prisonnier, des dessins d'Aloïse et des histoires que sa maladie, la schizophrénie, lui racontait. De Adolf Wölfli, bernois d'origine, garçon de ferme et interné en asile psychiatrique, dont on peut tourner les dessins, parsemés de personnages divers, des notes de musique et de citations, dans tous les sens...Si bien qu'une fois sur place, ils étaient très curieux de les découvrir.

Beaucoup d'intensité en une seule journée, une autre pépite qui restera gravée dans mon coeur.

Pour en voir plus, il faudra vous y rendre par vous-même car les photos sont interdites. Mais vous ne serez pas déçus.

IMG_3608

IMG_3609

Sublime Benjamin Clementine, à découvrir absolument si vous ne connaissez pas. Piano, voix, violoncelle.

The People And I by Benjamin Clementine on Grooveshark','hspace':null,'vspace':null,'align':null,'bgcolor':null}">

Posté par nouschine à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2015

Un bain parisien...

IMG_4148

J'avais le mal de Paris, si bien que ces quelques jours entre amies étaient tellement bienvenus.

A partager avec vous quelques adresses jolies, ici dans le 11 et 12 ème:

IMG_4128

IMG_4130

Si vous ne connaissez pas la boutique les Fleurs, elle se situe, 6 passage Josset dans le 11ème.

Pour ma part, j'avais très envie de découvrir leur nouvel espace 5, rue du Trousseau, plus axé maison, petite déco et chine. Superbe!

IMG_4139

IMG_4140

Non loin de là, Caravane, 19, rue St Nicolas...Jamais déçue. J'y ai trouvé dans leurs classiques des rideaux en voile de coton que je cherchais pour notre chambre. Les divers accessoires m'ont remémorés mon récent voyage à Marrakech. Dépaysement garanti et toujours de très bon goût.

IMG_4101

IMG_4066

IMG_4100

IMG_4151

IMG_4102

 Pompon Oscar et Lila

 

Pour les petites faims dans le même quartier:

A ne pas manquer: Maison Bastille, 24 bis rue Amelot.

Petite enclave ravissante pour une pause goûter, les thés et jus du jour sont excellents. Les gâteaux sont à se relever la nuit! Je vous recommande particulièrement le carrot cake ou une tranche de cookie géant.

Merci Thiphaine, Simple et Purs et Pauline, Petits Louve,

pour ce goûter spontané et gai tous ensemble autour de la mini table et Philolo affairée à son dessin. J'en garde un très joli souvenir....

A midi Marie concocte des assiettes délicieuses et saines, tout est fait "maison" chez maison Bastille et avec beaucoup de coeur.

Ses petites étagères près de la caisse sont remplies de trésors...Depuis que j'ai ramené ma théière Forlife, elle m'accompagne tous les jours.

Petit passage chez Mazet avant de repartir, rue des Archives, pour rapporter quelques pralines à nos chéris et craquer pour ces jolies plaques de chocolat revisitées par Mini Labo.

 

Près de la boutique les Fleurs, rue du trousseau, nous avons mangé chez Le Mercat,

rue Antoine Vollon en face d'un petit square. Une touche asiatique raffinée, pour une coquette cantine de quartier. Nous ne connaissions pas, entrées là un peu par hasard et nous y avons très bien mangé.

Enfin  quelques jours de fou rire et d'amitié, c'était merveilleux!

 

Nous avons aimé aussi:

La nouvelle collection Ines de la Fressange, Uniqlo, rue de Francs-Bourgeois

Le Marché des Enfants rouge, rue de Bretagne

Hema, rue du fg St Antoine, et tout particulièrement leurs petits produits Jip & Janneke

L'exposition de l'agence Magnum à l'Hôtel de Ville

Les designers danois à l'honneur chez Merci

Aseop, rue vieille du Temple

la nouvelle boutique Tsé Tsé associés, 12 rue de Sévigné

pour les petites faims dans le marais:

Bägels Market, un régal, 43, rue des blancs manteaux, à deux pas de la rue des rosiers, de Muji et tutti cuanti, enfin une merveille de quartier...

Le spectacle de danse vu au théâtre de Chaillot le soir de notre arrivée:

Contact de Découflé

 

Posté par nouschine à 23:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

19 février 2015

Happy 6!

IMG_3542

Mon petit blog a 6 ans aujourd'hui.

Le monde des blogs se meurt? Ce n'est pas tout à fait faux, j'ai d'ailleurs ressenti le besoin de faire un peu d'ordre dans les liens que je vous propose dans la colonne de droite, où certaines adresses n'étaient plus valides. Mais vous verrez aussi que ce monde là est toujours bien présent malgré tout, même si d'autres réseaux sociaux ont agrandis l'offre de partage. Pour ma part je trouve toujours du plaisir à mon espace et même si mes chères lectrices sont bien silencieuses en ce moment, et j'en suis la première responsable. Depuis ma décision de "fermer boutique" j'ai à nouveau du temps pour moi. Quelle bénédiction! Etant avant cela continuellement dépassée, je m'excuse de ne pas toujours avoir réussi à répondre à vos commentaires. Je me réjouis de pouvoir à nouveau visiter les espaces que j'aime et retrouver sincèrement la belle ambiance des échanges des débuts.

Je me réjouis de l'initiative de Géraldine qui vient d'ouvrir un blog gourmandise:

ma french petite cuisine est tout ce que j'aime:

Partager en début de semaine une recette toute simple, pour varier vos plats de tous les jours, le mercredi un goûter délicieux à déguster avec vos enfants et vendredi un invité surprise.

Demain ça sera mon tour.

Je suis touchée de l'invitation de ton invitation Géraldine, merci de m'avoir invitée à participer.

Autant vous dire que j'ai déjà envie d'essayer toutes les bonnes idées qui y figure déjà!!!

A découvrir absolument:

ma french petite cuisine

Posté par nouschine à 21:45 - Commentaires [10] - Permalien [#]

16 février 2015

Laudes...

IMG_4191

IMG_4186

IMG_9661

IMG_4187

IMG_3737

La vie reprend ici son flot tout doucement à travers l'hiver...La lumière nous accompagne dès le petit matin et apaise ce sentiment d'insécurité resenti si fort ces derniers temps. Nous nous appuyons sur les moments de partages, les ballades au grand air, le temps qui nous est offert pour nous construire ou nous reconstruire.

IMG_1354

Comme j'aime ce lac, en toute saison. Et ces grandes étendues blanches si particulière au Jura.

IMG_4205

Posté par nouschine à 08:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]



18 janvier 2015

 

 

10178092_10206206461346693_878537887237330823_n

Comment reprendre un vie normale après ce 7 janvier...

Comme des millions de personnes, je ne m'en remets pas. La tête dans un étau et le ventre à l'envers. Et cette tristesse infinie qui persiste...

La vie s'est comme arrêtée, depuis ce mercredi noir. 

Mon fils me disait, "on va aller vivre sur une île déserte". "Tu vis déjà un peu sur une île déserte", lui ai-je répondu...

J'ai souris à ses mots, mais je comprends en même temps l'immense sentiment d'insécurité que ces évènements de fin de semaine de rentrée provoque de manière générale.

Que vous dire...Que je suis heureuse que mon fils m'ait encore accompagné cet octobre dans un pays de confession musulmane. Qu'il ait constaté par lui-même le sens de l'accueil, et les valeurs des habitants du pays qu'il visitait. Quel petit être deviendrait-il s'il je le cloisonnais sur son île?

J'ai peur en écrivant ces quelques mots de ne pas être juste, d'oublier d'évoquer l'un ou l'autre point majeur. Toutefois je ne suis pas journaliste, je n'ai pas leur talent, ni cette charge de trouver le ton adéquat. D'habitude je ne suis qu'une petite blogueuse qui aime partager les belles choses de la vie. Mais aujourd'hui je ne me vois pas reprendre les publications de ce blog, en continuant à me terrer dans mon indignation.

Jusque-là je n'ai trouvé que le silence. Bien sûr dès le lendemain je construisais un cours dans l'urgence et bouleversais mon programme avec mes lycéens, malgré la fin de semestre. Car j'ai cette chance-là, cette liberté-là, et qu'il me semblait impossible de ne pas mettre de mots sur ces images dont tout un chacun allait être abreuvé via les réseaux sociaux dans un premier temps, puis par les journaux télévisés et la presse. Je ne voulais surtout pas de ton polémique ou afficher quelques couleurs politiques qui n'était pas le propos, mais sachant mes élèves de différentes confessions, j'avais à coeur dans la mesure du possible d'éviter les amalgames et les clivages entre eux. Un élève me disait, "mais Madame, vous êtes certaine que c'est une bonne idée d'en parler entre nous, comme on est pas forcément tous du même avis, ça va créer des tensions". Je lui ai répondu que le but n'était pas forcément d'en débattre, mais de les informer. Il fallait mettre des mots sur des termes compliqués, qu'est-ce que la laïcité, la démocratie, la république. Et qu'est-ce que la liberté d'expression, au fond? Cabu avait bercé notre enfance via Récré A2, mais pour des jeunes de 17 ans, C.H. et toute son équipe sont des illustres inconnus. A travers une interview de Cabu, ils ont compris que c'était un clown avant tout, quelqu'un qui ne se prenait pas au sérieux, un dessinateur de petits bonshommes, un homme simple qui avait des valeurs, à même titre que les autres dessinateurs. Comment été née cette polémique sur les caricatures, venant à l'orginine du Danemark et seulement relayée par certains journaux français? Nous avons écouté la réaction de l'imam de Drancy: "on a le droit de ne pas être d'accord, mais on répond au dessin par le dessin, à l'écrit par l'écrit". Nous avons parlé de violence aussi, véhiculée par les jeux vidéos, de l'endoctrinement, des cibles faibles. Et de comprendre finalement combien le tableau de Delacroix, "la liberté guidant le peuple" que nous venions d'analyser quelques semaines auparavant, était d'actualité.

Il a fallu faire face à leurs réactions légitimes, "oui mais ils ont été loin quand même", .... En Suisse particulièrement on n'est pas habitué à ce type de dessins pas piqués des vers, à cet esprit voltairien et grinçant. Et pourtant quel héritage.

Nous avons parlé de la disproportion de la réponse, de la dangerosité de l'extrêmisme, quel qu'il soit.

Il a fallu répondre aux grimaces en évoquant la violence des jeux vidéos qui pour de nombreux ados sont de véritables défouloirs. Je me disais que mes jeunes avaient certainement la chance d'avoir des parents cadrants et attentifs, mais que se passe-t-il quand ce n'est pas le cas? Lorsqu'on est confronté à la violence extrême trop tôt ou trop souvent et que l'on a pas la faculté intellectuelle de la digérer et le cocon nécessaire pour poser et faire la part des choses entre fiction et réalité.

Ils me disaient aussi: " Parfois c'est comme si vu tout ce que l'on entend et l'on voit, la mort se banalise", réaction légitime de protection face à l'horreur. "Si c'est ton frère, ta soeur, du coup ce n'est plus la même chose". En voyant Patrick Pelloux, Luz et les autres si dévastés par le chagrin, nous sommes leurs frères.

Indignation certes, face à toutes les victimes les mêmes jours et de par le monde, "et eux est-ce qu'on leurs rend hommage?" Oui, vous avez raison de le dire,...Mais là, le symbole va bien au-delà des 17 victimes.

Dire "Je suis Charlie" c'est dire avant tout " je suis la laïcité", " je suis ton frère" " je vis dans une aire moderne où chacun a le droit de donner son avis".

Que répondre face à cette Terre qui soudain se déchire, via ces contre-manifestations?

"Two ship passing in the night", ces deux clans athés et radicaux ne se comprennent pas et ne se comprendront jamais. Deux mentalités qui ne sont pas de la même époque.

Nous voilà donc en guerre et pour combien de temps? Lennon pourrais-tu nous verser un peu de tes douces paroles depuis ton nuage pour adoucir ce monde fou.

"Imagine all the people, living in a world of peace"

A quoi bon dire ma colère ici. J'imagine la vôtre, le désarroi de chacun d'entre nous. J'empreinte ces mots à Julos Beaucarne, via François Morel qui a su encore briller de finesse et d'intelligence via sa chronique hommage sur France Inter. Et je retourne vite dans mon silence, dans lequel je trouve une forme d'apaisement.

"Sans vous commander, je vous demande d'aimer ceux qui vous sont proches, le monde est une triste boutique, les coeurs purs doivent se mettre ensemble pour l'embellir, il faut reboiser l'âme humaine, je resterai sur le pont, je resterai un jardinier, je cultiverai mes plantes de langage,(...) en attendant à vous autres, à mes amis d'ici bas, je prends la liberté de vous écrire pour vous dire ce à quoi je pense aujourd’hui : je pense de toutes mes forces qu’il faut s’aimer à tort et à travers."

 

Posté par nouschine à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 décembre 2014

*MERRY CHRISTMAS EVERYONE*

IMG_3501

IMG_3499

IMG_3497

IMG_3494

Ici la tradition veut qu'un sapin de Noël est offert à tous les habitants du village. Lorsque j'étais enfant nous ne le décorions que le jour de Noël. Les guirlandes électriques n'existant pas encore, nous allumions de vraies bougies. Je pense que c'était la raison du côté éphémère du sapin.

En Suisse, on trouve encore très facilement ces petits bougeoirs que l'on accrochent directement aux branches. J'aime ce goût authentique. Si vous ne voulez cependant pas que Noël se transforme en brasier, accrochez-les aux extrémités des branches. Je prévois une boule sur la même branche pour la maintenir grâce au poids et veuillez à ce qu'il n'y ait pas rien d'enflammable à proximité, un ruban ou autre.

Voilà chez nous il est prêt, tout frais du jour, il sent bon Noël. Cette année je l'ai voulu blanc, avec des boules de verres soufflées transparentes toute simple. Et comme vous le voyez le ptit Jésus bronze au pied sapin...

J'ai trouvé un très beau livre de contes d'hiver pour mes enfants que je me réjouis de découvrir avec eux.

Mon cadeau de Noël pour vous est une petite playlist kitchissime spécial christmas que vous écouter en cliquant sur ce lien.

A l'année prochaine

1000 belles choses pour vous

Nouschine

Christmas by anne on Grooveshark','hspace':null,'vspace':null,'align':null,'bgcolor':null}">

 

Posté par nouschine à 18:08 - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 décembre 2014

scan5

Carl Larsson, matin de Noël, 1894

Ce calendrier de l'avent se termine avec une scène de joie, d'enfants frénétiques et surexcités découvrant leurs cadeaux le lendemain du réveillon.

Deux peintres auront été particulièrement à l'honneur, Carl Larsson, peintre suédois du début du XXème siècle et Albert Anker, peintre suisse de ma région que l'on peut associer au mouvement du réalisme moitié du XIXème siècle. J'ai une affection toute particulièrement pour ces scènes de genre qui raconte "la vie de tous les jours" et qui sont de merveilleux témoignages historique.

Merci de m'avoir suivit durant ce mois de décembre, jour après jour.

Ici un peu de repos s'impose. 2014 aura été une année de deuil, nous avons commencé l'année et la terminons en ayant du prendre congé de deux êtres chers, emportés par la maladie.

Je vous souhaite un très joyeux Noël, sachez savourer le moment présent dans ce qu'il a de plus précieux, c'est de cette manière que l'on construit les plus beaux souvenirs.

*MERRY MERRY CHRISTMAS*FROHE WEIHNACHT*JOYEUX NOEL*

Posté par nouschine à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 décembre 2014

Albert_Anker_2

Albert Anker, 1888

Posté par nouschine à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 décembre 2014

k2-abstract-7686b-28x24-44x38-2014

Kim Keever, 2014

Posté par nouschine à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »